La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Malena c'est un nom de tango d'Almudena Grandes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sandrine57
Plume de Légende
Plume de Légende
avatar

Messages : 1023
Date d'inscription : 26/04/2010
Age : 48
Localisation : moselle

MessageSujet: Malena c'est un nom de tango d'Almudena Grandes   Mar 26 Juin - 8:38



Malena est une flamboyante héroïne de l'Espagne d'aujourd'hui.
Elle est le personnage central d'une riche famille madrilène, dominée par la figure hiératique d'un grand-père ténébreux auquel sa double vie a accordé une descendance nombreuse et désordonnée. Oncles et tantes, demi-frères et sœurs, paires de jumeaux forment une sorte de clan, nourri d'intrigues, de rivalités et de frasques en tout genre. A l'opposé de sa soeur jumelle, la sage Reina, Malena est une révoltée : elle vit ses premières expériences sexuelles avec son cousin, et finit par épouser, après un parcours sentimental agité, un homme qu'elle n'aime pas.
Sur elle, comme sur toute sa parenté, plane l'ombre de Rodrigo, l'aventurier qui est à l'origine de la fortune familiale acquise au XVIIe siècle au Pérou dans le commerce des épices et des esclaves... Avec toute sa fougue de jeune femme prête à vivre les expériences extrêmes de la passion pour conquérir sa liberté, Malena la sensuelle caracole tout au long de ce roman baroque et coloré, débordant de vitalité et de drôlerie, qui révèle une des grandes voix féminines de notre époque.

Cheveux clairs, teint de porcelaine, manières policées, éducation catholique, fragilité, délicatesse et retenue , Reina Fernandez de Alcantara est une jeune fille bien comme il faut, fierté de sa mère et de sa famille. Comment est-il possible que sa soeur jumelle, Magdalena, dite Malena, puisse être si différente? Avec ses cheveux noirs, son teint mat et ses lèvres d'indienne, Malena est une rebelle car dans ses veines coule le sang de la "branche maudite" des Alcantara, le sang des conquistadors, le sang de ceux qui sont sortis du rang. Le même sang qui coule dans les veines de son grand-père, marié à une femme, amoureux d'une autre, bigame par lâcheté, qui fera des enfants à l'une comme à l'autre, se créant deux familles parallèles, si proches et pourtant terriblement antagonistes. Le sang aussi de Magda, sa tante, la jumelle de sa mère, qui prendra le voile puis reniera ses voeux pour s'enfuir loin de cette famille qui voulait la briser, lui couper les ailes. Répudiés par la famille, le grand-père et la tante sont pourtant ceux dont Malena se sent proche. Elle choisira toujours la liberté, la passion -quitte à s'humilier- et ses tentatives pour coller aux conventions se solderont par des échecs. Qu'importe! Puisque c'est quand elle est révoltée, amoureuse, passionnée que Malena est vraiment elle-même, belle et rebelle, libre et heureuse.

Quelle femme! Quelle famille! Quel roman!
Au centre, il y a Malena, fille puis femme "imparfaite" qui peine à trouver sa place dans la société bien-pensante des années franquistes. Autour d'elle, gravitent des dizaines de personnages, des oncles, des tantes, des cousins, des grand-parents, et tant d'autres qui nous touchent, nous révulsent, réveillent en nous une multitude de sentiments qui vont de l'attachement, à la pitié, au dégoût.
Forte et fragile, passionnée, décalée, mais toujours libre et insoumise, Malena incarne la femme qui se libère du carcan familial, de l'image de sainte qu'arbore l'espagnole sous Franco. Emouvante quand elle aime -son cousin, son fils-, quand elle se trompe -de vie, de mari-, quand elle est trahie -par sa mère, par sa soeur-, Malena n'est pas pour autant une faible femme. Toute sa vie, elle se cherche, elle fouille la vie de ses ancêtres et c'est d'eux qu'elle tire sa force, ses qualités et ses défauts.
Almudena Grandes aime disséquer la famille espagnole, ici elle signe un chef-d'oeuvre où son héroïne, magnifique et flamboyante, de tâtonnements en certitudes, finira par trouver la place qui est la sienne dans une société qui aime plus que tout formater l'individu.
Suivez Malena, pleurez avec elle, réjouissez vous pour elle et surtout aimez-la...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Malena c'est un nom de tango d'Almudena Grandes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [LETRAS] Malena
» cours technique femme et milonga art plus tango
» Milonga Tango Feroz
» dansons sur les quais Tango argentin avec tangomania
» Tango dans la Pau 64

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: littérature européenne-
Sauter vers: