La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Indignation de Philip Roth

Aller en bas 
AuteurMessage
sandrine57
Plume de Légende
Plume de Légende
avatar

Messages : 1031
Date d'inscription : 26/04/2010
Age : 48
Localisation : moselle

MessageSujet: Indignation de Philip Roth   Lun 25 Avr - 0:50



Nous sommes en 1951, seconde année de la guerre de Corée. Marcus Messner, jeune homme de dix-neuf ans, intense et sérieux, d'origine juive, poursuit ses études au Winesburg College, dans le fin fond de l'Ohio. Il a quitté l'école de Newark, dans le New Jersey, où habite sa famille. Il espère par ce changement échapper à la domination de son père, boucher de sa profession, un homme honnête et travailleur, mais qui est depuis quelque temps la proie d'une véritable paranoïa au sujet de son fils bien-aimé. Fierté et amour, telles sont les sources de cette peur panique. Marcus, en s'éloignant de ses parents, va tenter sa chance dans une Amérique encore inconnue de lui, pleine d'embûches, de difficultés et de surprises. Indignation, le vingt-neuvième livre de Philip Roth, propose une forme de roman d'apprentissage : c'est une histoire d'audace et de folie, d'erreurs et de tâtonnements, de résistances et de révélations, tant sur le plan sexuel qu'intellectuel. Renonçant à sa description minutieuse de la vieillesse et de son cortège de maux, Philip Roth poursuit avec l'énergie habituelle son analyse de l'histoire de l'Amérique - celle des années cinquante, des tabous et des frustrations sexuelles - et de son impact sur la vie d'un homme jeune, isolé, vulnérable.

Dans l'Amérique des années 50, Marcus Messner, jeune juif du New-Jersey, quitte son foyer et surtout un père surprotecteur, pour intégrer une petite université de l'Ohio. Loin se son cocon, il va découvrir une Amérique puritaine où sont exclus ceux qui n'entrent pas dans le moule. Mais Marcus a des convictions, des revendications et son obstination va avoir les conséquences tragiques que redoutait tant son père.
Je suis une inconditionnelle de Philip Roth et encore une fois il ne m'a pas déçue avec ce roman court mais intense. Le jeune Marcus, qui fait l'apprentissage de la vie dans une société américaine corsetée, ne se doute pas que sa rebellion va le conduire vers un destin tragique. Seul contre tous, il a une haute idée de ce qui est juste et n'accepte pas les compromissions et c'est ce qui causera sa perte. Avec lui, on aspire à la liberté, au droit de vivre selon ses convictions. Mais l'Amérique des années 50, c'est le conformisme, le patriotisme et Marcus va être broyé par la machine. Le caractère inexorable de son destin, le sentiment d'injustice et d'impuissance que l'on ressent en lisant ce livre font qu'on le referme la tête pleine de questions...Doit-on mourir de ses choix? Faut-il une dose d'hypocrisie pour survivre? Encore une fois, un bien beau roman d'un écrivain qui sait toujours se renouveler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Indignation de Philip Roth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Philip ROTH (Etats-Unis)
» Philip Roth.
» Philip Roth
» Le nouveau Philip Roth.
» Philip ROTH - Le sein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: Littérature nord & sud américaine-
Sauter vers: