La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Correspondances criminelles de Julien Martin

Aller en bas 
AuteurMessage
sandrine57
Plume de Légende
Plume de Légende
avatar

Messages : 1033
Date d'inscription : 26/04/2010
Age : 48
Localisation : moselle

MessageSujet: Correspondances criminelles de Julien Martin   Ven 5 Juil - 14:22



Après une trahison, Anna Vendetta va connaître une escalade criminelle, mais des personnes se mettront sur sa route. Notamment le procureur Jérémy Marceur et le commissaire Guillaume Moute. Anna finira-t-elle en prison, ou bien réussira-t-elle à conserver sa liberté, tout en faisant illégalement fortune ?

Trompée, trahie, ruinée par son mari Philippe Morel et son amie Sophie Alucard, Anna Vendetta rêve de vengeance. Pour la remettre à flots, Rosalie Milady lui propose de travailler pour elle dans  son business de paris clandestins. Sans scrupules et efficaces, les deux amies sont recrutées par Gérard Larme, le caïd des bookmakers marseillais. C'est le début d'une nouvelle vie pour Anna qui grimpe les échelons jusqu'à prendre la tête d'un empire criminel qu'elle envisage d'étendre dans tout le pays, voire le monde. Pendant ce temps là, Morel sévit toujours. Exilé aux Etats-Unis avec Sophie, il monte d'audacieuses combines grâce aux multiples talents de sa complice, qu'il manipule et menace à l'envi. Corrompues, les forces de l'ordre et la justice ne se mêlent ni des affaires d'Anna en France, ni de retrouver l'escroc expatrié. Seuls deux hommes rêvent de les voir derrière les barreaux : le procureur Jérémy Marceur et le commissaire Guillaume Moute. Mais les deux alliées auront-ils la carrure pour s'opposer à la désormais riche et puissante Anna Vendetta ?

Dès la première page, l'ignoble lettre de Philippe Morel à son épouse, abandonnée et ruinée par ses soins, donne le ton ! On a bel et bien affaire à un roman épistolaire mais il ne faudra pas y chercher sérieux, rigueur ou vraisemblance. Rien que le nom de la pauvre victime, Anna Vendetta, laisse des indices pour la suite. Si on est bien dans un polar avec escroqueries, crimes crapuleux, mafia, malfrats, désirs de vengeance et enquêteurs, on est plus dans le burlesque que dans le thriller noir. Patronymes ridicules (Rosalie Milady! Sophie Alucard -à remettre à l'endroit!), tons des lettres grandiloquents (oh! le méchant, très méchant Philippe Morel qui menace sa complice des pires sévices si elle cesse de lui obéir), comportements loufoques et outrés font un monde où tout se règle par le meurtre, où ce ne sont pas forcément les gentils qui gagnent à la fin.
Portée par une héroïne qui passe de victime naïve et éperdue d'amour à chef suprême d'une organisation mafieuse en moins de temps qu'il ne faut pour essuyer ses larmes, cette fantaisie "comico-polaresque" réserve de bonnes surprises aux lecteurs avides d'originalité et d'humour.
Un petit bémol : Les éditions Edilivre devrait veiller à s'attacher les services d'un relecteur, d'un correcteur ou de toute autre personne susceptible de vérifier grammaire,orthographe et conjugaison avant impression!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Correspondances criminelles de Julien Martin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» saulot l'écrivain
» Etude des supports textiles du peintre Henri Martin . (fibre, identification, tissage)
» [Provost, Martin] Bifteck
» Coté carton, coté cartoon : le Martin-Baker MB5
» [Solares, Martin] Les minutes noires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: Policiers et Thrillers-
Sauter vers: