La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La révolution française de Louis-Henri de La Rochefoucauld

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sandrine57
Plume de Légende
Plume de Légende
avatar

Messages : 1024
Date d'inscription : 26/04/2010
Age : 48
Localisation : moselle

MessageSujet: La révolution française de Louis-Henri de La Rochefoucauld   Lun 22 Avr - 8:51



''La France nous l'avait suffisamment répété, en nous coupant la tête au besoin : nous avions fini de plastronner avec nos perruques poudrées, on achève bien les chevaux, cette planète ne voulait plus de nous, c'était la règle du jeu, les dinosaures et certaines épidémies, disparition des espèces et tout le tralala...
Descendu de mon donjon et prêt pour la mise en bière, je gardais cette tristesse tzigane : le sentiment de n'avoir jamais su être comme tout le monde. De n'avoir jamais été vraiment vivant. De n'avoir été qu'un morceau de pâte à modeler à la forme étrange, une silhouette fuyante et indéfinie, un inconsistant feu follet ? un type à l'ouest, tout bêtement. Allons, cette fois, c'était clair, je me sentais menacé et je savais d'où ça venait : de la Révolution française. Depuis, pour moi, il n'y avait rien à faire.''

La Rochefoucauld, un nom à particule qui évoque la vieille noblesse française et ses privilèges, une famille qui vit dans l'or et dans la soie, qui écrit l'Histoire de France depuis des siècles, qui use ses guêtres à la cour des rois, bref le haut du panier conquérant et dominant. Que nenni ! répond le jeune Louis-Henri, son dernier descendant. Halte aux préjugés! Les La Rochefoucauld ont de tout temps été brimés par l'Histoire, malchanceux et décriés. Et si la révolution française leur a donné le coup de grâce, cette déveine et bien antérieure ! Sous Louis IX déjà, François de La Rochefoucauld, pourtant proche du roi, fut assassiné le soir de la Saint-Barthélémy pour avoir fait pencher son coeur du côté des huguenots. Et les exemples sont légion de La Rochefoucauld, raillés, critiqués, tués, guillotinés, toujours du côté des perdants. Avec une telle ascendance, on ne sera pas surpris si Louis-Henri est si peu adapté à la France du XXIè siècle. Comment vivre sereinement quand on se doit de défendre des valeurs dénigrées par le Citoyen et que, sans cesse, on sent le souffle froid de la guillotine sur sa nuque ?!

Belle surprise que cette Révolution française qui offre un moment de détente bienvenu dans la morosité de la littérature française. Le ton est lyrique, enjoué, le second degré est de mise et le tout est savoureux. Louis-Henri de LA ROCHEFOUCAULD s'essaie à l'auto-fiction mais avec les armes de la noblesse et c'est donc jusque dans les livres d'Histoire qu'il peut dénicher ses fines anecdotes. Mais malgré les élucubrations les plus farfelues, les comparaisons qui vont parfois se nicher du côté du troisième degré et l'humour grinçant, on trouve aussi dans ce roman les failles, les blessures d'un jeune homme qui a été élevé comme un anachronisme, peinant à s'intégrer, écartelé entre une éducation rigide et communautaire et l'envie d'être tout simplement "comme les autres". L'auteur en profite aussi pour régler quelques comptes avec la République née de la révolution de 1789 en faisant valoir le fait que ce n'est pas le peuple qui a décidé de liquider la monarchie mais bien les nobles qui, dans un élan libertaire, votèrent l'abolition des privilèges. Un roman loufoque et irrévérencieux qui donne le sourire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La révolution française de Louis-Henri de La Rochefoucauld
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: Littérature française et francophone-
Sauter vers: