La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il avait plu tout le dimanche - Philippe Delerm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vampiresse
Admin
avatar

Messages : 541
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 27
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Il avait plu tout le dimanche - Philippe Delerm   Dim 31 Mar - 18:42




«"Revoir Paris." Arrivé à la gare du Nord, monsieur Spitzweg se surprend à siffloter la chanson de Trenet. Ah oui ! finalement, c'est surtout pour ça qu'il est parti. Dans la rumeur de sept heures du matin, une grande bouffée de Paris lui monte au cœur, et c'est plus fort que toutes les vagues de la mer du Nord. Il prend un café sur le zinc, dans les annonces des haut-parleurs : "Le T.G.V. 2525 à destination de Bruxelles partira de la voie 8..." Mais on peut bien parler d'ailleurs, Arnold sait désormais qu'il est ici. Cette désinvolture du serveur, l'odeur des journaux frais, un je-ne-sais-quoi de parisien dans l'arôme du café... Monsieur Spitzweg reprend sa valise et hume les couloirs du métro comme un jardin d'essences rares. Les carreaux de faïence, la couleur des affiches, tout lui plaît. Dans le wagon qui le ramène à Guy-Môquet, il y a un Noir avec un gros vélo rouillé auquel il manque une pédale.»

Un texte très court que j'ai dévoré en une heure. J'ai passé un moment très agréable, il pleut peut-être sur les dimanches du roman de Delerm, mais ce petit texte a ensoleillé le mien. J'ai été très sensible au style très poétique de l'auteur, tout est dit avec une grande subtilité. La description du quotidien est à la fois réaliste et onirique et j'y ai retrouvé un petit goût d'Amélie Poulain qui apparemment se retrouve dans tous les romans de cet auteur.
Que dire de l'histoire? C'est celle d'un homme seul, ni heureux, ni malheureux, qui vit, tout simplement.
Certes, il n'y a ni péripéties, ni héros au sens classique du terme, mais on se laisse porter par la douceur des mots et on laisse son esprit vagabonder en suivant Spitzweg entre Paris et Ostende.
Un lecture délicieuse. Vite! Un autre roman de Delerm!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labelleplume.forum-actif.net
 
Il avait plu tout le dimanche - Philippe Delerm
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: Littérature française et francophone-
Sauter vers: