La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Belle du seigneur - Albert Cohen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vampiresse
Admin
avatar

Messages : 541
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 27
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Belle du seigneur - Albert Cohen   Dim 31 Mar - 18:31




«Solennels parmi les couples sans amour, ils dansaient, d'eux seuls préoccupés, goûtaient l'un à l'autre, soigneux, profonds, perdus. Béate d'être tenue et guidée, elle ignorait le monde, écoutait le bonheur dans ses veines, parfois s'admirant dans les hautes glaces des murs, élégante, émouvante, exceptionnelle, femme aimée, parfois reculant la tête pour mieux le voir qui lui murmurait des merveilles point toujours comprises, car elle le regardait trop, mais toujours de toute son âme approuvées, qui lui murmurait qu'ils étaient amoureux, et elle avait alors un impalpable rire tremblé, voilà, oui, c'était cela, amoureux, et il lui murmurait qu'il se mourait de baiser et bénir les longs cils recourbés, mais non pas ici, plus tard, lorsqu'ils seraient seuls, et alors elle murmurait qu'ils avaient toute la vie, et soudain elle avait peur de lui avoir déplu, trop sûre d'elle, mais non, ô bonheur, il lui souriait et contre lui la gardait et murmurait que tous les soirs ils se verraient.»Ariane devant son seigneur, son maître, son aimé Solal, tous deux entourés d'une foule de comparses : ce roman n'est rien de moins que le chef-d'œuvre de la littérature amoureuse de notre époque.

Un classique que j'ai décidé de lire sur un coup de tête. d'habitude ils trainent des mois dans ma bibliothèque, et là aussitôt acheté, (presque) aussitôt lu.
Difficile de commenter ce texte. Tout d'abord, il est impossible de critiquer le style, qui est bien entendu excellent, mais ça tout le monde le sait déjà. Juste un bémol, les monologues intérieurs bien que très réussis d'un point de vue littéraire, m'ont un peu ennuyé tant les sujets dont ils traitent sont futiles mais après tout c'est le propre de la pensée humaine, non?
Ce roman est souvent décrit comme un grand roman d'amour. Ceux qui recherchent les grands sentiments et les passions pures passez votre chemin: ici il n'est pas question d'un amour idéalisé, fantasmé, mais d'une regard cynique posé sur une réalité parfois cruelle.

En effet, l'amour de nos deux personnages est bien loin de mon idéal amoureux (je suis peut-être une midinette naïve) Ici on a un rapport de force permanent basé sur le principe de dominant dominé, Solal voulant avant tout conquérir puis s'approprier Ariane qu'il n'hésite pas à qualifier "d'idiote" dans ses pensées.
J'ai donc été choquée, mise mal à l'aise par cette situation, j'ai été parfois révoltée, et même si Ariane est exaspérante, j'ai souvent eu de la peine pour elle.

Certes, cette histoire est réaliste, mais pour moi, il est impossible de la qualifier d'histoire d'amour. Je conseille bien entendu cette lecture, chacun ayant (d'après les critiques que j'ai pu lire) une perception différente des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labelleplume.forum-actif.net
 
Belle du seigneur - Albert Cohen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Belle du Seigneur , Albert Cohen
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.
» Pour une lecture commune de Belle du Seigneur d'Albert Cohen
» Albert Cohen
» Albert Cohen...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: Littérature française et francophone-
Sauter vers: