La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Zanzibar de Thibault de Montaigu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sandrine57
Plume de Légende
Plume de Légende
avatar

Messages : 1024
Date d'inscription : 26/04/2010
Age : 48
Localisation : moselle

MessageSujet: Zanzibar de Thibault de Montaigu   Mar 5 Mar - 18:49



L’un photographe aux ambitions frustrées, l’autre pigiste payé au lance-pierre, Klein et Vasconcelos sont deux journalistes ratés. Jusqu’au jour où ils décident d’arnaquer le système en inventant de pseudo-reportages pour squatter les plus beaux hôtels du monde.
C’est le début d’une cavale qui les mène de l’île de Jura à Dubaï en passant par Bakou, Bogota et finalement Zanzibar, où la police les retrouve morts sur une plage.
Que leur est-il arrivé ? Comment se débrouillaient-ils pour escroquer leurs hôtes ? Et surtout, étaient-ils de simples voyous, des artistes d’un genre nouveau, ou les dénonciateurs d’un consumérisme aveugle ?
Telles est l’énigme Klein-Vasconcelos. Mais derrière la satire d’un certain milieu journalistique, l’odyssée délirante de ces deux imposteurs – ou visionnaires – en pose une autre: et si nos existences n’étaient sauvées de l’absurdité qu’à condition d’être transformées en récit ?

Le narrateur est un habitué des livres de commande, que ce soient des "autobiographies" de stars ou des essais politiques qu'il rédige à la place de ceux qui n'ont ni le temps ni le talent de réaliser leurs désirs d'écriture. Aussi quand son éditeur lui demande un nouveau livre, il n'hésite pas, appâté par des gains substantiels et encouragé par l'épais dossier, joint à la requête, lui évitant le fastidieux travail de recherche. Le voilà donc embarqué dans la vie de deux escrocs : Santo Alvarez de Vasconcelos et Thomas Klein. Le premier est journaliste, le second photographe mais aucun n'a percé dans sa profession. Lassés des piges et des fins de mois difficiles, les deux aventuriers décident un jour de profiter pleinement d'un système qui jusqu'ici les a nourris trop petitement. Désormais, ils se diront journalistes pour des magazines de tourisme et profiteront dans chaque pays des meilleures installations hôtelières contre la promesse d'un article dithyrambique, qui, bien sûr, ne paraîtra jamais. Invités dans tous les palaces de la planète, traités avec tous les égards, Vasconcelos et Klein snobent, exigent, abusent tant et si bien qu'ils finissent par éveiller les soupçons. Pourtant, ils s'en sortent toujours, changeant de noms et de pays, jusquà ce jour funeste où on les retrouve mort à Zanzibar, l'un noyé et dévoré par les poissons sur la plage, l'autre pendu au ventilateur dans sa villa. Meurtre? Suicide? L'écrivain enquête, cherche, interroge.

Flouer les agences de presse, gruger les tour-opérateurs, arnaquer les directeurs d'hôtel, mener une vie de pacha dans des hôtels de luxe, pourquoi pas? Si on en a l'idée et si on est suffisamment malin pour réussir son coup. Ce qui est dérangeant avec le tandem Klein-Vasconcelos, ce sont ces excès qui les rendent peu sympathiques : arrogance, destruction de chambres d'hôtel, exigences les plus folles,etc. Alors sont-ils des profiteurs éhontés ou suivent-ils un raisonnement réfléchi et politique pour prendre à une élite ce qui devrait être permis à tous? Paresseux ou anarchistes? Après tout, peu importe. Leurs tribulations et leurs personnalités en font des personnages agaçants et ce qui sauve de l'ennui, c'est le narrateur, son humour, son détachement, son auto-dérision. sans lui, on pourrait être tenté d'abandonner les deux olibrius à leur triste sort.
Un livre qui ne restera pas dans les mémoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zanzibar de Thibault de Montaigu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: Littérature française et francophone-
Sauter vers: