La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La famille Moskat d'Isaac Bashevis Singer

Aller en bas 
AuteurMessage
sandrine57
Plume de Légende
Plume de Légende
avatar

Messages : 1037
Date d'inscription : 26/04/2010
Age : 49
Localisation : moselle

MessageSujet: La famille Moskat d'Isaac Bashevis Singer   Jeu 7 Fév - 9:22



Cette immense saga se présente comme le troisième volet d’un triptyque romanesque, dont les deux autres sont Le Manoir et Le Domaine. Tous les trois montrent la Pologne qui, depuis 1863, est en train de se moderniser, de s’industrialiser, et où les contradictions liées au progrès n’épargnent ni la communauté juive, ni la société polonaise. Situé entre la veille de la Première Guerre mondiale et le début de la Seconde, La famille Moskat retrace l’histoire d’une famille juive patriarcale de Varsovie et sa désintégration progressive.
Isaac Bashevis Singer nous offre une fois encore un roman magistral traversé par des personnages attachants et débordants d’humanité, un roman qui s’impose à tous et affronte victorieusement le temps.

Varsovie, début du XXè siècle. Deux fois veuf et septuagénaire, Reb Meshulam surprend toute sa nombreuse famille quand il revient des eaux au bras de sa troisième épouse, Rosa Frumetl et de sa nouvelle belle-fille Adèle. Cette union affole fils, filles, gendres, brus et petits enfants qui tous vivent des rentes que leur cède le riche patriarche. Juifs orthodoxes, les Moskat vivent selon les lois du Talmud, respectent les rites et coutumes hébraïques et croient au prochain retour du Messie. Mais les temps changent et les nouvelles générations ne veulent plus suivre des préceptes jugés moyenâgeux. A force de fréquenter les écoles mixtes, les garçons ne veulent plus porter le cafetan, la barbe et les papillotes, les filles aspirent à étudier, à choisir elle-même leur mari et refusent la perruque de matrone, certaines allant même jusqu'à sortir tête nue! Les jeunes rêvent d'Amérique ou d'un état juif en Palestine. Et ce n'est pas Abram Shapiro, le mari d'Hama Moskat qui va les mettre sur le droit chemin! Noceur invétéré, mari infidèle, il s'habille à l'occidentale et entretient une maîtresse. Ses défauts ne doivent pourtant pas faire oublier qu'il a le coeur sur la main. Et quand il fait la connaissance du jeune Asa Heshel Bannet, petit fils du rabbin de Tereshpol Minor, fraîchement arrivé dans la capitale pour y faire des études, il n'hésite pas à l'inviter dans sa famille afin de l'introduire dans la bonne société juive de Varsovie. Des liens vont se tisser entre les Moskat et Asa Heshel, ensemble ils vont vivre des drames, des évènements heureux, la première guerre mondiale et la menace nazie.

A travers le destin d'une riche famille juive polonaise, Isaac Bashevis Singer nous entraîne dans ce qu'était la société juive en Pologne au début du XXè siècle, une communauté qui vivait en vase clos, respectant les principes du Talmud, évitant les rapports avec le reste de la population polonaise. On en apprend beaucoup sur les rites religieux, les fêtes, la foi, les divers courants. Persuadés que c'est en respectant scrupuleusement les traditions qu'on se préserve de tout, les juifs de Varsovie acceptent les insultes et rebuffades d'un antisémitisme latent qui monte en puissance au fil du temps.
Tous différents, souvent brouillés entre eux mais unis dans la foi, les Moskat sont la quintessence d'un peuple persécuté, résigné, fataliste et résolument confiant en Dieu. Au sein de la famille les relations sont compliquées entre ceux qui ne tolèrent aucune entorse aux lois hassidiques, ceux qui se "modernisent" et ceux qui vont jusqu'à oublier leur foi. Mais ils sont tous attachants à leur façon et quand le roman s'achève, au moment de l'entrée des nazis à Varsovie, on tremble pour ceux qui ont fait le choix de rester en Pologne, inconscients du danger ou simplement prêts à accepter cette nouvelle épreuve que Dieu met sur leur chemin.
Un roman riche, presque un documentaire, sur une communauté dont on ne sait pas grand chose, finalement, quand on n'en fait pas partie. Une très intéressante découverte que je dois au Club des lecteurs dialogues croisés. Un grand merci à Caroline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La famille Moskat d'Isaac Bashevis Singer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isaac Bashevis SINGER (Pologne/Etats-Unis)
» Yentl d'après le roman d'Isaac Bashevis Singer
» Isaac Bashevis Singer
» Isaac le Pirate de C. Blain
» peterbilt de la famille Turner.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: Littérature nord & sud américaine-
Sauter vers: