La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vierge de Bruges de Patrick Weber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sandrine57
Plume de Légende
Plume de Légende
avatar

Messages : 1025
Date d'inscription : 26/04/2010
Age : 48
Localisation : moselle

MessageSujet: La vierge de Bruges de Patrick Weber   Mer 3 Oct - 11:15



Bruges, 1475. Les bons bourgeois de la ville n'en finissent pas de pleurer leur cher duc de Bourgogne, Jean Le Bon. Car son fils Charles, dit le Téméraire, accable d'impôts cette région aisée pour poursuivre ses ruineuses campagnes militaires contre le roi de France, Louis XI.
Mais Pieter Linden est bien loin d'envisager une carrière dans l'armée. C'est la peinture qui le passionne, et, plus que tout, il souhaite entrer comme apprenti chez le plus grand maître de la ville, Hans Memling. Dans l'atelier du peintre se côtoient les riches banquiers et négociants en tous genres, et Memling s'évertue à peindre cette belle société à son avantage. Il ne serait en effet guère dans son intérêt de rendre sur la toile l'âme noire de certains!

En cette année 1475, les riches brugeois tentent par tous les moyens d'échapper aux lourds impôts que prélève Charles le téméraire pour financer sa guerre contre la France. Mais ces soucis financiers ne concernent pas le jeune Pieter Linden tout heureux de commencer son apprentissage chez le célèbre peintre, Hans Memling. Alors qu'il voudrait se consacrer seulement aux petits bonheurs de l'atelier, il est rattrapé par des évènements se déroulant en ville. Une jeune fille de bonne famille vient d'être retrouvée morte assassinée et le riche florentin Lorenzo Rienzi arrive à Bruges, mandaté par ses compatriotes pour vérifier les comptes du banquier Tommaso Portinari. Entraîné par son oncle dans les méandres d'un terrible complot, Pieter va mettre sa vivacité d'esprit et sa débrouillardise au service de la vérité.

Une évocation de la vie dans l'atelier d'un peintre flamand, une intrigue "politico-historico-policière" et un crime ne suffisent pas à faire un bon polar historique. Patrick Weber a les connaissances, le sujet, le lieu, l'époque mais il n'a pas réussi à les exploiter de manière suffisamment romanesque et prenante pour produire un bon roman. C'est embrouillé, pas assez fouillé et ,au final, c'est une déception. Un roman qui se lit vite, sans laisser de traces durables et qui ne vaut que pour l'évocation de Bruges au XVè siècle...Dommage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La vierge de Bruges de Patrick Weber
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sparte de Christophe Simon & Patrick Weber
» Golf 1 "Weber sound insde"
» Patrick Modiano
» Patrick Senécal (Vous aimez l'horeur?)
» [Modiano, Patrick] Dans le café de la jeunesse perdue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: Policiers et Thrillers-
Sauter vers: