La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La ferme africaine - Karen BLIXEN

Aller en bas 
AuteurMessage
mcchipie
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: La ferme africaine - Karen BLIXEN   Lun 26 Avr - 19:15

La ferme africaine - Karen BLIXEN
Editions France Loisirs - 413 pages



Quatrième de couverture :


" Quand le souffle passait en sifflant au-dessus de ma tête, c'était le vent dans les grands arbres de la forêt, et non la pluie. Quand il rasait le sol, c'était le vent dans les buissons et les hautes herbes, mais ce n'était pas la pluie. Quand il bruissait et chuintait à hauteur d'homme, c'était le vent dans les champs de maïs. Il possédait si bien les sonorités de la pluie que l'on se faisait abuser sans cesse, cependant, on l'écoutait avec un plaisir certain, comme si un spectacle tant attendu apparaissait enfin sur la scène. Et ce n'était toujours pas la pluie.
Mais lorsque la terre répondait à l'unisson d'un rugissement profond, luxuriant et croissant, lorsque le monde entier chantait autour de moi dans toutes les directions, au-dessus et au-dessous de moi, alors c'était bien la pluie. C'était comme de retrouver la mer après en avoir été longtemps privé, comme l'étreinte d'un amant. " Le travail d'Alain Gnaedig, un des plus éminents traducteurs des langues scandinaves, mais aussi l'auteur d'une nouvelle traduction de Dickens, rend enfin tout son éclat à la prose de Karen Blixen, en proposant au lecteur français une traduction fidèle de
l'original danois de La ferme africaine, un des titres les plus populaires de la littérature du vingtième siècle.
Mon avis

Karen Blixen a possédé une ferme au Kenya. Et à travers ce roman, elle raconte des petits morceaux de vie. Elle ne fait pas semblant d'être devenue amie des indigènes, et ne fait pas semblant d'avoir jugé "ses gens". Elle parle avec le ton qui seyait à son époque. Si ce roman sortait aujourd'hui, il serait décrié. Par sur l'écriture, mais sur la façon de parler des Kikuyus, des somalies, des masais, des indigènes.
Cependant, il s'agit la d'un magnifique ouvrage, et il est vrai que l'auteur a
possédé une sublime plume. Une écriture poétique, sachant si bien décrire la vie à la ferme africaine.

Quelques extraits :
Citation :


  • "Adieu,
    adieu. Je vous souhaite de mourir en route, mais de mourir toutes les
    deux, pour que l'une de vos nobles petites têtes qui se découpent
    maintenant par-dessus le bord de la caisse dans le ciel bleu de
    Mombassa ne se retrouve pas seule, à regarder de droite à gauche, à
    Hambourg, où nul ne sait rien de l'Afrique."


  • "J’ai maintes fois vu des girafes arpenter la plaine, avec leur grâce
    incomparable, quasi végétative, comme s’il ne s’agissait pas d’un
    troupeau d’animaux, mais d’une famille de rares fleurs colossales,
    tachetées et montées sur de hautes tiges."


  • " Ils attendaient avec impatience la rime qui allait venir et riaient
    lorsqu'elle arrivait. J'essayai de leur faire trouver eux-mêmes la rime
    du premier vers que je leur donnai, mais ils ne le purent et ne le
    voulurent pas, et ils détournèrent la tête. Mais quand ils furent
    habitués, ile me demandèrent: "Parle encore, parle comme la pluie."
    J'ignore pourquoi ils trouvaient que les vers ressemblaient à la pluie.
    Peut-être était-ce une marque d'approbation, car, en Afrique, la pluie
    est toujours attendue avec impatience, et toujours la bienvenue."


  • "Quand je songe à ma vie passée en Afrique, il me semble qu’on pourrait la décrire comme une vie humaine, la vie d’un être qui a quitté un monde assourdissant et inquiet pour une terre paisible. "


  • " La découverte de l'âme noire fut pour moi un évènement, quelque chose comme la découverte de l'Amérique pour Christophe Colomb, tout l'horizon de ma vie s'en est trouvé élargi. "


  • " Au cours de mes safaris j'ai vu un troupeau de buffles de cent vingt-deux bêtes surgir du brouillard matinal sur un horizon cuivré comme si ces bêtes massives et grises, aux cornes horizontales et compliquées, étaient sorties du néant dans le but désintéressé d'enchanter mes yeux. J'ai vu toute une troupe d'éléphants en marche dans la forêt vierge, une forêt si épaisse, qu'il ne filtrait que des éclaboussures de lumière.

Je suis éblouie par tant de talent et envie sincèrement la baronne danoise d'avoir vécu ces histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandrine57
Plume de Légende
Plume de Légende
avatar

Messages : 1033
Date d'inscription : 26/04/2010
Age : 48
Localisation : moselle

MessageSujet: Re: La ferme africaine - Karen BLIXEN   Lun 15 Oct - 12:19

"J'ai possédé une ferme en Afrique, au pied du Ngong". Ainsi commence le récit de Karen BLIXEN qui a passé une partie de sa vie au Kenya, à la tête d'une plantation de café. Ses chroniques autobiographiques décrivent un continent, un pays, content par le menu les petites anecdotes ou les grands évènements qui rythmaient sa vie et celle de ses "gens" dans des paysages de rêve, sur une terre dont elle aimait le peuple, les légendes, les traditions.

Ne cherchez pas l'histoire d'amour du film Out of Africa. Le mari de Karen est très peu présent et si Denys Finch Hatton, Robert Redford au cinéma, est plus souvent évoqué, ce n'est que comme un ami très cher. Ceci dit, je me trompe, il s'agit tout de même d'une histoire d'amour...mais pour l'Afrique. Dans chaque phrase de Karen BLIXEN, on découvre sa passion immense, son respect pour sa terre d'accueil. Le ton est juste, l'écriture poétique, nostalgique parfois, empreinte d'une grande sensibilité. Imprégnée de culture africaine, la maîtresse des lieux s'intéresse à tout ce qui touche les tribus indigènes, sans émettre de jugement, sans condescendance. Un récit magnifique qui a gardé sa modernité et dont on ressort les yeux pleins de paysages merveilleux. A lire absolument.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La ferme africaine - Karen BLIXEN
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Karen Blixen, La Ferme africaine et autres récits.
» Karen Blixen/Isak Dinesen
» Karen Blixen : Out of Africa ... Et autres oeuvres
» Le Dîner de Babette - Karen Blixen
» Vos premières lignes favorites

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: littérature européenne-
Sauter vers: