La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Absolution par le meurtre de Peter Tremayne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sandrine57
Plume de Légende
Plume de Légende
avatar

Messages : 1025
Date d'inscription : 26/04/2010
Age : 48
Localisation : moselle

MessageSujet: Absolution par le meurtre de Peter Tremayne   Ven 20 Avr - 12:22


En l'an de grâce 664, tandis que les membres du haut clergé débattent en l'abbaye de Streoneshalh des mérites opposés des Eglises romaine et celtique, les esprits s'échauffent. C'est dans ce climat menaçant qu'une abbesse irlandaise est retrouvée assassinée. Amie de la victime sœur Fidelma de Kildare va mettre tout sur talent et son obstination à débusquer le coupable. Jeune femme libre et volontaire, Fidelma n'est pas une religieuse tout à fait comme les autres... Avocate irlandaise célèbre dans tous les royaumes saxons, elle sillonne l'Europe pour résoudre les énigmes les plus obscures en compagnie du moine Eadulf. Dans cette première enquête, leur collaboration sera mise à rude épreuve tandis que les meurtres se multiplient à l'abbaye.

En cette année 664, Soeur Fidelma et sa suite cheminent sur les routes peu sûres de Northumbrie vers l'abbaye de Stroeneshalh. Religieuse et avocate irlandaise, Fidelma se rend au synode convoqué par le roi Oswy dont le but est de décider de l'avenir de la chrétienté dans la région. La question est: Faut-il se rallier aux préceptes de l'Eglise romaine (tonsure et célibat des prêtres, dates de Pâques, entre autres) ou faut-il continuer à suivre l'Eglise celtique, au risque de s'isoler du reste du pays?
A l'abbaye, les esprits s'échauffent et la famille du roi lui-même est divisée. Mais avant même le début des débats, l'affaire se complique encore avec l'assassinat de l'abbesse irlandaise Etain de Kildare, celle qui devait défendre la cause du camp celtique.
Le roi Oswy fait appel à Fidelma pour trouver le meurtrier. Et pour ne pas heurter les susceptibilités, il lui adjoint Frère Eadulf, jeune moine partisan du camp romain. Ensemble, ils vont mener une enquête d'autant plus difficile que les crimes continuent.

Après un début un peu laborieux, perdue que j'étais dans le royaume de Northumbrie du VIIème siècle avec son histoire compliquée, les divers peuples de la région et les patronymes imprononçables, je me suis finalement acclimatée à ce milieu totalement inconnu. Grâce à Peter TREMAYNE, son sens du récit et son érudition, j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre les pas de Soeur Fidelma et de son compagnon. Même si l'enquête en elle-même est des plus classiques, là n'est pas l'intérêt principal. C'est plutôt de découvrir un pan d'histoire et d'apprendre en se divertissant. N'étant pas très versée dans les choses religieuses, j'avoue que je n'étais pas du tout au courant de la querelle qui opposait ces deux fractions chrétiennes.
Fidelma, obstinée et volontaire, Eadulf, plus discret mais très avisé lui aussi, sont des personnages que j'aurai plaisir à retrouver dans la suite de leurs aventures. Tout cela me rappelle l'époque où je dévorais les enquêtes de Frère Cadfaël.
A lire, pour tous les nostalgiques, comme moi, du moine d'Ellis PETERS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Absolution par le meurtre de Peter Tremayne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peter TREMAYNE (Royaume-Uni)
» les enquêtes de Soeur Fidelma de Peter Tremayne
» Les enquêtes de Soeur Fidelma, de Peter Tremayne
» Peter Tremayne : série Soeur Fidelma
» L'acteur Peter Falk [ Columbo ] est mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: Policiers et Thrillers-
Sauter vers: