La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les déferlantes de Claudie Gallay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sandrine57
Plume de Légende
Plume de Légende
avatar

Messages : 1024
Date d'inscription : 26/04/2010
Age : 48
Localisation : moselle

MessageSujet: Les déferlantes de Claudie Gallay   Mar 28 Fév - 9:20



C'est à La Hague - un bout du monde à la pointe du Cotentin - que la narratrice est venue se réfugier. Elle arpente les landes, observe les oiseaux migrateurs... et Lambert, homme mystérieux et tourmenté aperçu un jour de tempête, et qui n'a cessé depuis lors d'éveiller sa curiosité.

C'est dans un petit port du cap de La Hague que la narratrice, une ornithologue, est venue se réfugier après le décès de son compagnon. Elle s'y est fait quelques amis et pour le reste, elle parcourt la côte pour observer et compter les oiseaux migrateurs.
Un jour de tempête, elle croise Lambert de retour au village après des années d'absence. Au fil du temps, ils vont faire connaissance, se rapprocher et, ensemble, trouver les réponses aux questions que se pose Lambert après le naufrage de ses parents et de son jeune frère il y a de cela 40 ans.

Seule Venise m'avait laissé une impression mitigée et j'avais décidé de laisser encore une chance à Claudie GALLAY mais finalement je dois me faire à l'idée d'une rupture définitive entre elle et moi.
Alors oui, elle n'a pas son pareil pour décrire les ambiances et les lieux. Le port, la côte, le vent, la pluie, les vagues, la brume...tout cela est magnifiquement restitué et on a qu'une hâte: partir pour le Cotentin séance tenante!
Mais à côté de cela, je n'aime pas son style, ses personnages, ses dialogues.
Le style est lourd de trop de détails. Chaque action, chaque geste est scrupuleusement détaillé si bien qu'on se noie dans un flot de digressions sans intérêt.
Les personnages sont froids. Les taiseux, moi, ça m'ennuie. J'ai envie de les secouer, j'ai envie d'un peu de vie et de passion!
Et quand les taiseux se mettent à parler, et bien cela donne des dialogues d'une platitude effrayante.
Bref, je me suis ennuyée à lire cette histoire qui traîne en longueur malgré des paysages magnifiques et une intrigue qui, traitée différemment, aurait pu éveiller mon intérêt.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les déferlantes de Claudie Gallay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: Littérature française et francophone-
Sauter vers: