La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le goût des pépins de pomme (Katharina Hagena)

Aller en bas 
AuteurMessage
Chantilly
Critique Littéraire
Critique Littéraire
avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : 34

MessageSujet: Le goût des pépins de pomme (Katharina Hagena)   Ven 25 Mar - 2:43

Citation :
À la mort de Bertha, ses trois filles, Inga, Harriet et Christa, et sa petite-fille, Iris, la narratrice, se retrouvent dans leur maison de famille, à Bootshaven, dans le nord de l’Allemagne, pour la lecture du testament. A sa grande surprise, Iris hérite de la maison et doit décider en quelques jours de ce qu’elle va en faire. Bibliothécaire à Fribourg, elle n’envisage pas, dans un premier temps, de la conserver. Mais, à mesure qu’elle redécouvre chaque pièce, chaque parcelle du merveilleux jardin qui l’entoure, ses souvenirs se réveillent, reconstituant l’histoire émouvante, parfois rocambolesque, mais essentiellement tragique, de trois générations de femmes.
Katharina Hagena nous livre ici un grand roman sur le thème du souvenir et de l’oubli.

Ce livre me laisse un goût étrange….
Ma première impression a été un ennui profond, ennui à cause de la longueur des descriptions donnant des détails à n’en plus finir, et ennui parce que j’ai eu beaucoup de mal à me repérer parmi les personnages, à repérer les liens entre ces différentes femmes d’une même famille, mais représentant trois générations.
Et puis, au détour d’une page, d’une odeur, d’un goût sur les lèvres très probablement, j’ai été transportée et j’ai tourné les pages en m’évadant moi aussi dans les souvenirs.
Bien plus qu’un simple roman du terroir, ce récit soulève la problématique du souvenir et de l’oubli, les souvenirs qui remontent à la surface à la suite d’un mot prononcé, d’une image, d’une sensation éprouvée, les secrets de famille passés volontairement sous silence, comme un accord indispensable pour pouvoir continuer à vivre ensemble, ce qu’il est bon de se rappeler et ce qu’il vaut mieux oublier…
L’auteur sait jouer avec les mots et le style est tour à tour poétique, philosophique, rempli de tendresse ou de nostalgie… le tout ponctué aussi d’un brin d’humour avec la romance entre la narratrice (Iris) et le frère de son amie d’enfance (Max)…
Un livre qui me laisse un tel goût étrange… que déjà j’ai envie de le relire pour éprouver de nouvelles sensations !



_________________
Chantilly / chanber
What is reading but silent conversation (Charles Lamb)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sandrine57
Plume de Légende
Plume de Légende
avatar

Messages : 1032
Date d'inscription : 26/04/2010
Age : 48
Localisation : moselle

MessageSujet: Re: Le goût des pépins de pomme (Katharina Hagena)   Mer 25 Jan - 10:57

A la mort de Bertha, ses trois filles et sa petite-fille se réunissent à Bootshaven, pour les obsèques. A leur surprise à toutes, c'est Iris, la petite-fille, qui hérite de la maison familiale. Mais la jeune femme a un emploi, un appartement, une vie à Fribourg. Elle s'installe néanmoins dans la maison pour quelques jours, le temps de ranger un peu et de prendre sa décision.

Une maison de famille recèle des souvenirs, parfois doux, parfois amers, des odeurs, des sensations, des secrets, des non-dits. En s'installant dans la maison, Iris sera assaillie par la nostalgie qui accompagne les retrouvailles avec l'enfance perdue. A sa suite, on traverse les couloirs, on choisit un livre dans la bibliothèque, on essaye une robe de soirée. Et puis, sous le soleil ardent de Bootshaven, on s'égare dans le jardin, on goûte une pomme du verger, on va se rafraîchir dans la rivière. C'est l'occasion pour Iris de repenser avec tendresse à sa grand-mère, sa mère, ses tantes, ses amies perdues de vue. Cette famille, comme toutes les autres, a aussi connu le drame avec Rosemarie, trop tôt disparue. Elle a aussi ses secrets, amours contrariés, amours adultères. Et n'oublions pas que nous sommes en Allemagne, le spectre de la guerre n'est jamais loin, certains ont flirté avec le nazisme...
Je me suis laissée emportée par ces histoires de femmes, par cette famille et je me suis glissée dans cette maison pour goûter à la nostalgie qui affleure entre les pages. Une lecture qui berce mais qui secoue aussi car elle renvoie à ses propres souvenirs d'enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le goût des pépins de pomme (Katharina Hagena)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le goût des pépins de pomme de K Hagena
» Katharina Hagena: Le goût des pépins de pomme
» [Hagena, Katharina] Le goût des pépins de pomme
» Les Sachets Magiques
» Lisons ensemble: Le goût des pépins de pommes de Katharina Hagena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: littérature européenne-
Sauter vers: