La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Gardénia Blanc de Belinda Alexandra

Aller en bas 
AuteurMessage
vampiresse
Admin
avatar

Messages : 541
Date d'inscription : 23/04/2010
Age : 28
Localisation : Poitiers

MessageSujet: Le Gardénia Blanc de Belinda Alexandra   Ven 26 Nov - 11:48




Présentation de l'éditeur:

Anya a grandi dans le cocon d'une petite communauté de Russes réfugiés en Chine. A la veille de ses 13 ans, la mort accidentelle de son père brise sa vie.
Alors que sa mère est déportée en URSS, Anya échappe de justesse à l'armée russe et s'enfuit à Shanghai. Elle y est recueillie par un ami de ses parents. Sulfureux patron d'une boite de nuit, ce riche protecteur lui offre une vie de luxe et d'artifices. La jeune Fille découvre la joie de s'habiller, de plaire et connaît, avec le séduisant Dimitri, ses premiers émois amoureux.
Grisée par sa nouvelle vie, Anya ne peut toutefois ignorer le vide profond laissé en elle par le départ de sa mère. Les bouleversements de l'Histoire lui laisseront-ils une chance de la retrouver ?



J'avais un léger préjugé sur ce roman: il me paraissait assez mauvais au premier abord. Bon il faut dire que j'avais l'édition France Loisirs et qu'il faut bien reconnaitre que la couverture est hideuse. Mais bon je ne me suis pas arrêté la et j'ai entamé cette lecture.
Finalement j'ai trouvé que ce roman était une bonne surprise, certes ce n'est pas un grand roman mais il m'a beaucoup diverti et m'a permis de décompresser le soir. J'ai bien aimé l'héroine, je l'ai trouvé attachante et j'ai souvent été émue par son histoire. La description de Shanghai et de ses fêtes luxueuses m'a interpellé. Je ne connaissais pas cette facette de la Chine.
Dans la seconde partie du roman j'ai bien apprécié les personnages secondaires: Irina, sa grand mère, Betty.... Alors que je pensais m'ennuyer dans la partie consacrée à l'Australie je dois reconnaitre que c'est celle que j'ai préféré. J'ai bien aimé la description des années 1955-1960. La vie assez insouciante des personnages m'a fait penser à l'ambiance des Chroniques de San Francisco.
Cependant la fin m'a paru un peu faible et j'aurais aimé un plus grand développement. J'ai comme l'impression que l'auteur a ajouté cette partie après coup.
Le roman m'a aussi fait penser à Shashenka même si celui ci est beaucoup plus précis historiquement parlant.
Je conseille donc cette lecture, un bon moment de détente en perspective.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labelleplume.forum-actif.net
 
Le Gardénia Blanc de Belinda Alexandra
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: littérature européenne-
Sauter vers: