La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Julien Parme - Florian Zeller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mcchipie
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Julien Parme - Florian Zeller   Lun 1 Nov - 16:59

Julien Parme - Florian Zeller


Editions J'ai lu - 255 pages
Quatrième de couverture
Avec l'humour et le panache de ses quatorze ans, Julien Parme nous entraîne dans une fugue picaresque et jubila-toire où résonnent les vertiges et les doutes des premiers instants de liberté. Florian Zeller réussit à nous faire partager les révoltes d'un adolescent en rupture avec sa famille, son apprentissage amoureux et son insolente fureur de vivre. Un grand roman d'initiation.

"Sans doute son meilleur roman depuis Neiges artificielles." Emilie Grangeray Le monde

"Un excellent roman pour adultes que les ados peuvent lire (ou l'inverse). Le mieux est de faire comme moi : de le lire une fois comme adulte et une fois comme increvable adolescent." Dominique Noguez Paris-Match


Mon avis

On lit ce roman avec un certain plaisir... plaisir de se retrouver dans la tête d'un adolescent. On retrouve la logique inné de cette période ou l'adolescent croit tout savoir, avoir toujours tout bon sur tout, mais qui au final n'est jamais dans le bon. D'ou l'impression d'être incompris, mal jugé, sous évalué.
Ce jeune homme, Julien Parme, 14 ans, pense rechercher la liberté. Il pense pouvoir se débrouiller sans famille, en fuguant.
Mais on voit inscrit entre les lignes que la seule chose qu'il recherche c'est d'être aimé par sa mère, ses amis, par Mathilde. Il ne le sait pas mais en fuguant il souhaite manquer à sa mère. A tout instant il se dit angoissé, stressé que les flics, ne le trouvent pour le ramener de force chez lui, mais quand enfin il a la possibilité de fuir, il revient chez lui... en larmes. Sa fuite a échoué.
Pas un grand roman. Cependant écrire un roman en se mettant dans la peau d'un adolescent, est un exercice difficile et bien maitrisé ici.
J'ai refermé le livre cependant soulagée de l'avoir terminé.

_________________
Mcchipie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Julien Parme - Florian Zeller
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Florian ZELLER - Les Amants du n'importe quoi
» [Zeller, Florian] La fascination du pire
» ZELLER Florian
» Derriere les murs de Julien Lacombe et Pascal Sid.
» LOU ! de Julien Neels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: Littérature française et francophone-
Sauter vers: