La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'éternité n'est pas de trop (François Cheng)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chantilly
Critique Littéraire
Critique Littéraire
avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 59
Localisation : 34

MessageSujet: L'éternité n'est pas de trop (François Cheng)   Mer 15 Sep - 23:46

Citation :
Une passion amoureuse à la fin de la dynastie Ming (XVIIème siècle). Dao-Sheng vit dans un monastère en pleine montagne, à la fois médecin et devin, il oscille entre bouddhisme et taoïsme, retenu de tout engagement définitif par un secret vieux de trente ans : son amour toujours vivace pour une jeune fille juste entraperçue alors qu'il avait 20 ans. Aussi décide-t-il de mettre fin à cette obsession en descendant dans la plaine pour tenter d'y rencontrer celle qu'il a aimée. Et la rencontre a lieu, la passion est partagée meme si épreuves et obstacles attendent les amants...
Un seul regard a suffi pour rendre leur amour éternel et unique.
Un conte initiatique autour d'un amour sublimé et chaste, qui invite à la méditation.
Un style simple, une écriture poétique et profonde, comme souvent dans la littérature asiatique (j'ai un peu de mal avec la littérature asiatique !), et comme souvent aussi des passages un peu longs, même s'ils sont nécessaires pour s'imprégner de la sagesse et ressentir toute la plénitude.
On ressent malgré tout une grande émotion, et on ressort apaisé, conquis et pénétré par cet amour intemporel.

_________________
Chantilly / chanber
What is reading but silent conversation (Charles Lamb)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'éternité n'est pas de trop (François Cheng)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie est trop courte pour lire de mauvais livres
» A TROP AIMER
» [Soucy, Gaétan] La petite fille qui aimait trop les allumettes
» Motion Sommaruga: trop de confusion
» [INFO] Flash (trop fort)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: Littérature asiatique-
Sauter vers: