La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dojoji de Yukio Mishima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ness'Ca
moderateur
moderateur
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Dojoji de Yukio Mishima   Ven 23 Avr - 21:59




Présentation de l'éditeur

De l'univers des geishas aux rites sacrificiels des samouraïs, de la cérémonie du thé à la boutique d'un antiquaire, Mishima explore toutes les facettes d'un japon mythique, entre légende et tradition. D'une nouvelle à l'autre, les situations tendrement ironiques côtoient les drames les plus tragiques : que ce soit la jolie danseuse qui remet du rouge à lèvres après avoir renoncé à se défigurer avec de l'acide en souvenir de son amant, Masako, désespérée, qui voit son rêve le plus cher lui échapper, ou l'épouse qui se saisit du poignard avec lequel son mari vient de se transpercer la gorge...
Quelques textes étonnants pour découvrir toute la diversité et l'originalité du grand écrivain japonais.

Avis

voici mes sentiments sur les diverses nouvelles:

Première nouvelle : Dojoji
Cette nouvelle donne le titre du bouquin et qu'elle fut mon étonnement en lisant celle çi car je ne m'attendais pas à cela.
Cette nouvelle m'a tenue en haleine du début jusqu'à la fin, elle est assez étrange, bizarre.
Elle se présente sous forme de pièce de théâtre avec comme objet de "l'étonnement" une étrange armoire... je n'en dirais pas plus

Deuxième nouvelle : Les sept ponts
Bon alors sur celle là j'ai un peu bloqué... en fait je crois que quelque chose a dû m'échapper car je ne vois pas l'intérêt de cette nouvelle
On suit des geishas qui vont essayer de traverser 7 ponts sans dire un mots et en priant 14 fois....mais certaines embûches vont arriver pour certaines. Jusque là j'ai tout compris mais alors la fin j'ai rien capté...surtout les cinq dernières pages

Troisième nouvelle : Patriotisme
C'est, je crois, la nouvelle la plus longue et pour l'instant la plus glauque car on assiste au suicide d'un couple.
Le mari ne veut pas tuer ses amis donc pour éviter de faire cela il compte mettre fin à ses jours par conséquent sa femme le suit dans sa dérive.
La description du suicide du mari ne donne vraiment pas envie de faire ce qu'il fait on souffre pour lui.
C'est donc une nouvelle qui porte sur le suicide, l'amour, la compréhension, l'amitié et la reconnaissance.

Quatrième nouvelle : La perle
Cette nouvelle est courte mais sympathique. On assiste à un rassemblement de femmes pour fêter l'anniversaire de l'une d'entre elles mais lors de ce goûter une perle de bague va se perdre et là commence un quiproquo entre les diverses protagonistes. C'est assez marrant, j'ai bien apprécié cette dernière nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dojoji de Yukio Mishima
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yukio MISHIMA (Japon)
» La mort en été (nouvelles) - Yukio Mishima
» Il y a 35 ans, Yukio Mishima accomplissait le seppuku.
» Yukio Mishima, un génie fulgurant
» Yukio Mishima, Ecrivain, Poète et Suicidé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: Littérature asiatique-
Sauter vers: