La Belle Plume

Forum littéraire, pour parler lecture et échanger des avis.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La confrérie des moines volants de Metin Arditi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sandrine57
Plume de Légende
Plume de Légende
avatar

Messages : 1025
Date d'inscription : 26/04/2010
Age : 48
Localisation : moselle

MessageSujet: La confrérie des moines volants de Metin Arditi   Ven 16 Aoû - 15:38



1937. Le régime soviétique pille, vend et détruit les trésors de l'Eglise russe. Il ferme plus de mille monastères. Des centaines de milliers de prêtres et de moines sont exécutés. Les plus chanceux s'échappent, vivant cachés dans les forêts.
Voici l'histoire de Nikodime, qui, avec l'aide d'une poignée de moines-vagabonds, tente de sauver les plus beaux trésors de l'art sacré orthodoxe. Où l'on rencontrera un ancien trapéziste, un novice de vingt ans et quelques autres fous de Dieu. De l'avant-guerre à nos jours, de la Russie bolchévique à la Moscou des milliardaires et des galeries d'art, l'étourdissante histoire de quelques hommes de courage.
Et puis, bien sûr, il y a Irina. Elle fuit l'Enfer, traverse l'Europe, arrive à Paris, change d'identité... Elle est au coeur de cette lumineuse histoire de résistance et de rédemption.

URSS, 1937. Alors que les bolchéviques pillent les églises et assassinent prêtres et moines à tour de bras, Nikodime Kirilenko, ermite au monastère de Saint-Eustache entre en résistance. Il va prendre la tête d’un groupe de moines-vagabonds et leur donner pour mission de préserver les trésors de l’Eglise. Ainsi naît la Confrérie des Moines volants qui va sauver icônes, encensoirs et autres objets précieux des mains impies du pouvoir en place. Pendant que ses compagnons écument les églises, Nikodime, fou de Dieu mais pécheur, essaie de résister aux charmes de la belle Irina…
France, 2000. Mathias Marceau, photographe de mode, assiste au vernissage de sa nouvelle exposition quand un coup de fil l’informe du décès de son père André. Outre le chagrin, de cette mort vont découler des révélations successives pour Mathias abasourdi par la vie secrète de son père.

De l’Union soviétique à la Russie d’aujourd’hui, Metin ARDITI nous emmène sur les traces d’un trésor enfoui mais surtout dans les pas d’un moine fanatiques et de ses acolytes, des personnages hauts en couleur, des hommes de foi avec des failles et leurs faiblesses. Impressionnant, Nikodime Kirilenko est un homme trouble qui se bat contre les exactions des communistes mais surtout contre lui-même. Quel contraste avec Mathias Marceau qui, lui, traîne son mal-être dans les salons parisiens! Pourtant, ils sont liés, par la grâce d’une femme, la belle Irina dont la force et la volonté transcendent l‘histoire.
Un superbe roman qui parle de transmission et d’Histoire avec une écriture simple, sans fioritures, mais qui sait émouvoir. Passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La confrérie des moines volants de Metin Arditi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Arditi, Metin] La confrérie des moines volants
» Metin ARDITI (Suisse)
» Metin Arditi
» Les cerfs-volants de Kaboul, Khaled Hosseini
» [Vernuccio, Paul-Rodolphe] La confrérie du Rocher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Belle Plume :: Littérature :: littérature européenne-
Sauter vers: